L’assurance multirisques habitation comprend systématiquement certaines garanties, mais pour d’autres, vous devrez formuler expressément la demande si vous voulez que les biens et installations concernés soient couverts. Le tour des principales garanties optionnelles.

Le jardin

Intempéries, actes de vandalisme, vol de nains de jardin… Votre jardin est sans doute plus vulnérable que vous ne le pensez ! Vous pouvez le protéger en complétant votre assurance habitation par une garantie jardin, qui couvrira par exemple les dommages subis par les abris de jardin, le mobilier d’extérieur, les terrasses indépendantes de l’habitation, les terrains de tennis, ou encore les végétaux, notamment les arbres et ce que contient votre potager. Pour faire jouer l’assurance, en cas de dégâts, vous devrez en faire la liste, prendre des photos, protéger ce qui peut être sauvé, et fournir les factures d’achat ou d’intervention de paysagistes.

La piscine

Ses équipements sont peut-être couverts par une garantie au moment de l’achat. Mais elle s’accompagne d’une date d’expiration et ne couvre pas tous les dégâts. A titre d’exemple, pour les liners, ces revêtements en plastique fixés aux parois, les trous et déchirures sont rarement couverts. De la même façon, côté volets, il existe une distinction entre les lames et le moteur, et la garantie ne tient pas compte de l’usure, du bris ou des vols, mais plutôt des défauts ou vices cachés. Si vous voulez protéger votre bassin et tout ce qui l’entoure, vous avez donc intérêt à demander une extension de votre assurance multirisques habitation pour les y inclure.

Les biens à usage professionnel

Vous travaillez à domicile à plein temps ou à temps partiel ou vous stockez chez vous des équipements qui vous servent dans un cadre professionnel ? Lisez bien les conditions générales de votre contrat d’assurance habitation pour vérifier s’ils sont couverts en cas de dégâts (intempéries, cambriolages…), mais sachez que ce n’est probablement pas le cas. Un ordinateur à usage professionnel par exemple est rarement inclus dans la protection de ce type de contrat, qui se concentre sur les biens à usage personnel. Mais en fonction de votre assurance, vous pouvez demander cette garantie optionnelle, en principe avec limitations de capitaux.

L’option rééquipement à neuf.

Oui, votre assurance multirisques habitation protège vos meubles et objets personnels, appareils électriques et vêtements compris. Toutefois, en fonction de la couverture choisie, vous ne percevrez pas la même somme. Vous pouvez opter pour la valeur d’usage (ou valeur de remplacement), la valeur à neuf, ou le rééquipement à neuf, sachant que ces deux derniers font grimper les prix de 10 à 20 %. Dans le dernier cas, vérifiez bien les délais impartis : souvent, vous ne disposez que de six mois après le sinistre pour racheter les biens concernés. Si vous dépassez ce délai, c’est la valeur d’usage du bien qui vous sera versée.
>  Voir toutes mes News