C’est la loi : si vous roulez avec votre véhicule, vous devez au moins être assuré au tiers. Mais savez-vous ce que vous risquez si vous ne l’êtes pas ? Amende, confiscation du véhicule, paiement des dégâts… Le tour des conséquences ci-dessous.

Combien ça coûte de rouler sans assurance ?  

Vous êtes tenté par le fait de rouler sans assurance, par négligence ou parce que vous n’avez pas envie de payer ? Sachez que cela peut vous coûter très cher. Vous risquez tout d’abord une amende forfaitaire d’un montant de 500 euros, minorée à 400 euros si vous payez directement ou sous quinze jours. En revanche, si vous n’avez pas payé dans les 45 jours, elle bondira à 1 000 euros. Par ailleurs, parce que conduire sans assurance est classé comme un délit, le tribunal peut vous condamner à payer une amende de 3 750 euros, s’il s’agit de votre première infraction. En cas de récidive, l’amende peut s’élever à 7 500 euros.

Les conséquences non-financières

La conduite sans assurance est punie d’une amende, mais elle a aussi d’autres conséquences, en particulier si elle est assortie d’une infraction au code de la route. Vous risquez notamment une suspension du permis pour trois ans maximum, une annulation avec interdiction de le repasser sous trois ans, l’obligation de vous rendre à un stage de sensibilisation à la sécurité routière, la confiscation ou l’immobilisation du véhicule concerné et même une peine de travail d’intérêt général. Et si vous espériez passer entre les gouttes, sachez que le Fichier des véhicules assurés, qui rend les contrôles plus faciles, est en place depuis début 2019.

En cas d’accident sans assurance

Assurer votre véhicule est important non seulement parce que c’est obligatoire, mais aussi parce que cela vous évite, en cas d’accident, d’avoir à payer tous les frais engagés. La formule la plus complète est l’assurance tous risques, la plus basique l’assurance responsabilité civile. Si vous roulez sans assurance et que vous avez un accident responsable, Le FGAO (Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires) paiera les sommes dues aux victimes, il est là pour ça… Mais de votre côté, vous devrez le rembourser ! Par ailleurs, si vous êtes vous-même blessé dans l’accident ou si votre véhicule est endommagé, vous n’aurez droit à aucun versement.
>  Voir toutes mes News