Forcé de travailler de chez vous en raison de l’épidémie de coronavirus, vous vous demandez si vos biens à usage professionnel sont couverts par votre assurance multirisques habitation dans ces circonstances. La réponse : cela dépend des cas.

Quels sont les sinistres couverts ?

Les contrats qui assurent les biens professionnels couvrent en principe les dégâts matériels comme le bris, les chutes, les introductions involontaires de liquides, etc., ainsi que les risques classiques du contrat multirisques habitation comme le vol, les inondations et les incendies. En règle générale, le matériel est également couvert pendant le transport, par exemple lorsque vous le ramenez chez vous depuis votre bureau. Certains contrats incluent automatiquement la protection contre les actes de malveillance informatique, tels que le vol de données ou les virus. D’autres proposent cette garantie en option. Si vous travaillez sur des données sensibles, il est fortement recommandé de vous assurer contre ces risques, ou de vérifier que votre employeur l’est.

Si vous utilisez votre propre matériel

Il se peut que votre employeur vous demande de travailler de chez vous et vous fasse utiliser votre ordinateur personnel, ou que vous soyez indépendant et que votre matériel professionnel vous appartienne donc. Dans ces cas, c’est à vous que revient la responsabilité de l’assurer. Il est rare que les contrats multirisques habitation couvrent d’office les biens professionnels, il est donc conseillé de vous renseigner auprès de votre assurance pour voir ce qui est inclus dans votre contrat. Vous devrez peut-être souscrire une garantie en option. En revanche, si vous avez peur que votre matériel professionnel n’endommage vos biens personnels, ces derniers sont bien couverts par votre assurance habitation classique.

Si vous utilisez le matériel de l’entreprise

L’entreprise vous a permis d’emporter chez vous le matériel que vous utilisez d’ordinaire au bureau (ordinateur, tablette, téléphone, etc.) ? Dans ce cas, vous n’avez pas de soucis à vous faire : il est couvert par l’assurance de votre employeur même dans le cadre du télétravail. En cas de dommage, les biens professionnels seront donc remboursés, réparés ou remplacés. Par ailleurs, s’ils sont inutilisables et que vous devez louer du matériel de remplacement en attendant une solution plus permanente, ces frais peuvent aussi être pris en charge. C’est généralement l’assurance matériel informatique ou l’assurance professionnelle informatique qui entrera en jeu.
>  Voir toutes mes News